Comment s’habiller face au froid polaire

Comme vous avez pu le lire à la page "Le froid / Conditions météo en Laponie", il ne fait pas -30°c chaque journée de l'hiver en Laponie, loin de là. Certains coins de France connaissent des températures équivalentes (Jura, Alpes par exemple).

Certains d'entre vous sont peut-être déjà équipés, d'autres non. Commencez par demander à vos amis, collègues et à la famille. Avant d'acheter de nouveaux vêtements, demandez à votre hébergeur s'il vous prête ou loue un équipement adapté durant votre séjour. Si c'est le cas, inutile d'investir ! A part peut-être dans un très bon bonnet et si vous partez en janvier/février, une cagoule.

En fonction de votre voyage, il ne sera peut-être pas nécessaire de s'équiper pour le grand froid : si vous allez sur la côte norvégienne, il fera moins froid qu'en Suède et Finlande (voir la page "Le froid / Conditions météo en Laponie"). Si vous allez en Suède ou Finlande et comptez vadrouiller et profiter de la nature en vous y promenant, ou en ce qui nous concerne, rester plusieurs heures le soir et la nuit à observer les aurores (et les attendre), vous devrez peut-être vous équiper en conséquence.

Si vous êtes bien équipés pour le ski, il est probablement inutile de racheter des vêtements. En mars 2015, 2 amis grenoblois nous ont rejoint 1 semaine en Finlande et sont venus équipés de leur vêtements de ski, tout s'est bien passé pour eux, ils ont tenu le coup 😉 (c'était en mars, mois durant lequel il fait moins froid qu'en janvier/février durant la journée, mais pas la nuit).

Vêtements pour sorties motoneige en LaponieN'oubliez pas que si vous avez loué un véhicule, il vous sera simple de rentrer vous réchauffer et vous abriter du vent.

Lors d'activité traineau à chiens ou motoneige, les prestataires prêtent (ou louent) généralement un équipement totalement adapté aux conditions locales : combinaisons, chaussures ou sur-chaussures, moufles et chapeau ou casque. Sur les motoneiges il est courant d'avoir les poignées chauffantes, c'est vraiment agréable.

Si vous devez vous équiper, voici quelques pistes :

Ces conseils sont basés sur notre expérience et connaissances (durant nos voyages à chasser les aurores, ou depuis 2016 où nous vivons en Laponie l'hiver) et sont là pour vous aider et vous donner des pistes. Prenez le temps de regarder ce que proposent les produits équivalents des autres marques. Vous trouverez peut-être aujourd'hui mieux que les produits que nous avons depuis l'été 2014 et que je vous décris.

Pour bien s'habiller face au froid, il faut utiliser la technique de l'oignon : ajouter des couches en fonction de la température et de l'activité (séance de sport ou statique à attendre les aurores, etc). Plus il fait froid, ou si vous avez prévu d'attendre/observer les aurores (en statique donc), vous devez ajouter des couches : un pantalon jogging par dessus le collant technique, un 2e t-shirt technique et une 2e polaire.

Les vêtements que vous portez ne sont pas "chaud". Ils ont simplement le rôle d'isolant, de piéger la chaleur générée par votre corps. Plus la couche de vêtement est isolante, plus votre chaleur restera piégée.

  • La tête : elle est à protéger le mieux possible. Si elle ne l'est pas suffisamment, votre corps privilégiera la protection du cerveau au détriment des autres membres. La tête sera davantage irriguée en sang, alors que les extrémités le seront beaucoup moins : vous aurez froid aux pieds et aux mains, et vous aurez probablement mal. Vous avez peut-être déjà ressenti ça, au ski par exemple.
    C'est donc une obligation de bien se protéger la tête. Privilégiez un bonnet ou chapeau technique, coupe vent et bien chaud. Oubliez le bonnet en laine avec de grandes mailles à travers lesquelles le vent passe sans problème. Nous utilisons un Pipolaki en Wind Stopper. Il est fin, chaud, et je viens de l'apprendre, Pipolaki est une marque française !
  • Le visage : vous pouvez vous protéger le visage à l'aide d'une cagoule. Simple ou en néoprène. Si vous partez durant la période froide (janvier/février), je vous le recommande fortement. Si vous portez des lunettes, la cagoule sera gênante, car l'air expiré formera de la buée puis du givre sur les verres (prenez vos lentilles à la place !).
  • Les mains : si la tête est bien protégée (elle le sera, vous n'avez pas le choix !), vos mains seront normalement irriguées en sang. A moins que vous n'ayez besoin d'un minimum de dextérité (utilisation régulière d'un appareil photo par exemple), les moufles sont le meilleur choix : les doigts sont les uns contre les autres dans un même volume, ils se chauffent mutuellement. Porter des moufles, c'est pouvoir sortir les mains très facilement et rapidement. Portez des sous-gants de qualité, vous permettant de tenir un peu plus longtemps en dehors des moufles, le temps de prendre une photo. Céline et moi avons des moufles hybrides. La partie moufle s'ouvre libérant les doigts protégés par une sorte de sous-gant épais. C'est super pratique, surtout pour la photo. Elles permettent également l'insertion de chaufferettes. Malheureusement ce modèle ne se fait plus. Mais on doit bien trouver un équivalant chez certaines marques...
  • T-Shirt technique Icebreaker merinoSous-vêtements : fuyez les sous-vêtements en coton. Quand ils sont humides, les sous-vêtements en coton ne tiennent pas chaud, pire, ils vous refroidiront. Le risque d'hypothermie existe. De plus, le coton sèche très lentement. De notre côté nous utilisons des sous-vêtements techniques utilisés habituellement en randonnées (Icebreaker Merino ou Smartwool), en laine mérinos (collants + t-shirts). C'est un produit naturel (renouvelable, recyclable et biodégradable), fin, doux et léger. C'est chaud et antibactérien : ça limite les mauvaises odeurs contrairement aux produits synthétiques. Moins cher, regardez du côté des sous-vêtements en polyester. Quel que soit votre choix, prenez un t-shirt et un collant portés au plus juste contre la peau. Plus le grammage est élevé, plus le vêtement sera "chaud".
  • Polaire Millet grizzlyPolaire : Pour la couche supérieure, celle qui doit "apporter" la chaleur (en fait, contenir celle produite par le corps), privilégiez une polaire à la bonne taille, à porter contre la peau. Les polaires isolent et maintiennent une couche d'air chauffée par le corps. Nous utilisons une polaire Millet Grizzly. C'est probablement notre meilleur achat, nous la portons presque tous les jours à la maison durant l'hiver (en plus des sorties sportives) et elle n'a pas bougé ! Il existe plusieurs modèles, plus ou moins ajourés sur les côtés, voire pas du tout. Les produits en laine et en polyester (moins chers) sont aussi performants.
  • Pantalon : privilégiez un pantalon coupe vent. Plus il sera épais et plus il tiendra isolant/chaud.
  • Doudoune RAB Extreme, LaponieVeste : le plus efficace et le plus chaud est la doudoune. La doudoune n'est pas imperméable, ce qui lui permet d'être respirante. Peu de risques de pluie entre octobre et avril en Suède et en Finlande, la doudoune est donc adaptée. Épaisse, elle vous isolera du froid. Pensez à la prendre un peu longue pour couvrir le haut des jambes et les fesses, c'est un réel plus. Plus la doudoune est épaisse, plus le volume d'air emprisonné sera important. C'est cet air piégé qui va vous isoler du froid. J'ai utilisé une RAB Extreme prêtée par un ami (c'est un peu démesuré, mais par -20°c la nuit sans bouger derrière mon appareil photo, je suis dans un cocon). Faite pour des expéditions à 8 000m d'altitude, je n'ai jamais eu froid dedans... Par contre je ne ressemble vraiment à rien vu l'épaisseur. Céline utilise une Mountain Equipment Drilite Loft et elle en est très contente. Elle l'utilise également pour skier (dans les alpes) et est bien mieux que dans sa veste de ski. Je vous conseille d'en choisir une possédant une bonne capuche.
    Avant d'acheter une nouvelle doudoune, prenez le temps de lire cet article à propos de la marque Canada Goose - "Arrête tes conneries et repose cette Canada Goose !".
  • Chaussettes Heat HoldersChaussettes : nous nous sommes achetés des Heat Holders dans un supermarché en Norvège lors de notre premier voyage. Elles sont réellement très isolantes et retiennent très bien la chaleur du pied. Elles sont épaisses et très confortables (même pour la maison, vous allez adorer !). Et oh surprise à notre retour en France, elles sont vendues chez Nature & Découverte. Plusieurs de nos amis en ont acheté. Attention, je ne sais pas si elles sont adaptées pour le sport (risque de frottement et d'ampoule) ; nous n'avons jamais eu de problème jusqu'à maintenant. Tout comme les sous-vêtements, les chaussettes en laine merino sont de très bons produits. Vous pouvez également vous tourner vers des produits en polyester.
    Mon conseil : portez une paire de chaussettes fines en laine mérinos + une paire épaisse (Heat Holders). Ne portez jamais plusieurs paires fines, votre pied serait compressé, le sang circulerait moins bien et vous auriez froid voire (très) mal.
  • Chaussures -40°c Salomon Toundra MID WPChaussures : Oubliez les chaussures de tous les jours et les chaussures de randonnée. A part peut-être sur la côte norvégienne, vous allez passer votre temps sur un sol verglacé et enneigé, vos pieds s'enfonceront dans la neige en dehors des trottoirs et routes/pistes déneigées.. Elles ne seront pas assez chaudes/isolantes et ne seront pas imperméables. Vous ne pouvez pas prendre le risque de vous gâcher les vacances à cause de douleurs (ou plus grave). De plus, les chaussures pour le froid ont une semelle adaptée et antidérapante.
    Pour simplifier, il y a 2 familles de chaussures à privilégier, celles pour le sport (marche, utilisation de raquettes, etc.) et celles plus confortables pour la ville, balade, etc. Côté chaussures confortables, regardez du côté de la marque Sorel. Plusieurs de leurs chaussures sont faites pour -40°c. Côté chaussures "sportives", vous aurez des chaussures plus rigides, un peu moins confortables mais permettant de fixer des raquettes à neige ou des crampons. Nous utilisons des Salomon Toundra MID WP.
    Essayez les avec une paire de chaussette fine et une épaisse (les deux en même temps). Votre pied ne doit pas être serré, il faut que la chaussure soit un peu plus grande, qu'il y ait de l'air autour du pied. Cet air jouera un rôle d'isolant.
    Un ami m'a parlé de la marque Baffin. Leurs produits semblent intéressants mais difficilement trouvables en Europe.

 

 

 

 

 

 

  • Chaufferettes : la chaufferette est un vrai plus. Certains font sans, d'autres avec. Pour ceux qui en utilisent, ça se passe (vraiment) mieux. Pour la journée, pour les activités, c'est moins utile, car vous serez plus ou moins actifs (prenez en pour le safari en chiens de traineau, en passager on peut avoir froid). Par contre pour le soir pour les aurores, en statique, c'est vraiment utile. Si votre budget le permet, prévoyez :
    - une grande rectangulaire pour le dos/la nuque (par personne et par soir, à coller sur la 1ere couche sous la nuque)
    - une paire de longues chaufferettes pour les pieds (par personne et par soir), plus difficile à trouver que les petites pour pieds qui ne sont pas très efficaces
    - une paire de chaufferettes pour les mains (par personne et par soir)
    Privilégiez les grandes marques (The Heat Company, Grabber). Plusieurs de nos clients ont eu des problèmes avec les marques des grandes enseignes du sport (brulures, chaufferettes percées, etc).
    Petit détail : prenez avec vous 1 sachet de congélation à ZIP : en mettant les chaufferettes qui fonctionnent encore dans ce sachet, vidé de son air puis fermé, la réaction chimique de la chaufferette se stoppera, et vous pourrez les réutiliser.

Même bien habillés vous pourriez avoir froid : il faut donc se réchauffer, en marchant, faisant un petit footing, des pompes, des squats, etc. En bougeant, les muscles vont générer de la chaleur, ce qui va vous aider pour un moment.

En cas de douleurs (aux mains / aux pieds) à cause du froid, vous devez immédiatement régler le problème (en courant, vous mettant au chaud et enlevant les chaussures, etc). Car l'étape suivante est la disparition de sensation (la douleur) et le risque de gelures.

Si votre budget vous le permet, je vous conseille fortement de vous tourner vers des produits techniques et de qualité. L'efficacité des produits est bien réelle et supérieure à ce que l'on trouve dans les supermarchés du sport (produits d'entrée et moyenne gamme), et leur durée de vie sera également bien plus longue. Nous utilisons régulièrement notre équipement. Par exemple, nous portons à la maison notre polaire presque tous les jours durant l'hiver, et elle n'a pas bougé.

Appuyez-vous sur les conseils des vendeurs. Ils vous interrogeront sur votre voyage ou projet et vous aideront à trouver le produit le plus adapté à vos besoins et votre budget. De notre côté, nous nous équipons majoritairement Au Vieux Campeur (produits haut et très haut de gamme). Durant nos multiples séjours en Laponie, nous n'avons jamais été déçus par notre équipement.

Prenez également le temps de fouiller la boutique d'Aventure Nordique, Régis y propose uniquement des produits de qualité qu'il a sélectionnés. Il peut vous conseiller.

© WWW.AURORA-MANIACS.COM